Chère Belgique,

d’habitude je drague plus jeune que toi, parce que excuse-moi d’être franc au lieu d’être galant, mais tu as quand même soufflé tes 175 bougies. Tu as subi quelques ravalements de façade assez spectaculaires, mais tu as vu Pamela, Angelina et les autres sur les couvertures géantes de Paris-Match au kiosque de la place de la Monnaie… En matière de chirurgie esthétique, arrive un moment où il faut savoir s’arrêter.

Tu n’as pas besoin de te faire charcuter pour rester séduisante. Tes charmes sont terre-à-terre, pas comme ta voisine du Sud qui se la pète en mettant des lunettes pour faire intello et qui croit qu’en se promenant avec une copie usée d’un philosophe de poche bien en vue, elle a le droit de faire la leçon à tout ce qui bouge.

A force de t’avoir à la maison, j’ai fini par ne plus voir tes charmes. Heureusement, les environs immédiats du Manneken Pis sont là pour me rappeler que tu es une bonne vivante, qui aime boire de la bière et manger du chocolat.

Tu nous fait tourner la tête : à force de passer du temps en ta compagnie, le sens de la réalité cède le pas à une vision surréaliste du monde. Tes multiples coups de langue nous font perdre pied, tourner sur nous-même et voir le monde un tout petit peu de travers.

Ce que je préfère chez toi, c’est ton humour unique au monde, cette façon qui n’appartient qu’à toi de ne pas te prendre au sérieux, d’être la première à rire de tes défauts.

On parle de tout ça autour d’un moule-frites chez Léon un de ces quatre ? Les bruyantes conversations des Japonais en safari-tourisme nous permettrons de nous susurrer des petits quelques choses que nous seurons seuls à entendre.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

7 Responses to Chère Belgique,

  1. Pingback: Lettre à la Belgique » Denis au fil du web

  2. Pingback: Belgique je t’aime encore… mais fais un effort – Et si nous devenions des citoyens politiques?

  3. Pingback: Le Pays de l'Autre - Belgian Blog Carnival En deçà du Bien, au delà du Mal

  4. Pingback: Fier d'être Belge mais pour combien de temps encore...

  5. Pingback: Belgian Blog Carnival, le palmarès » Comment peut-on être belge?

  6. Pingback: Belgian Blog Carnival, le palmarès, enis Balencourt: Lettre à la Belgique Chère Belgique: Chère Belgique Charles Bricman: Reste ce que tu es Chiara: La Saint Valentin à la Belgique Davanlo: Comment en sommes-nous arrivés là? Martin Fitcke: Un Valen

  7. Pingback: Le carnival des lovers belges | .zoltán.jánosi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s